Aspire – Nautilus 2S

Dans la famille Nautilus je demande le 2S, La marque Aspire a revu son Nautilus pour une utilisation plus simple. Allons voir les nouveautées.


Ses caractéristiques

  • Inhalation indirecte
  • Contenance : 2.6 mL
  • Hauteur : 56 mm
  • Largeur : 23 mm
  • Driptip 510
  • Airflow bas réglable
Le Nautilus 2S démonté


L’airflow

Comme sur le Nautilus normal, vous aurez une bague de réglage où vous pourrez obscure ou ouvrir les entré d’air (au nombres de 5). En utilisent ce tirage vous aurez une vap en inhalation indirect comme aspire sait faire sur sa gamme Nautilus.

C’est une vap un peu trop serrée pour vous ? Pas de soucis, vous n’aurez qu’a tourner la bague d’airflow encore plus et vous aurez une arrivé d’air en œil de cyclope, vous obtiendrez alors une vap semi-indirect.

Vous avez donc la possibilité de régler l’airflow pour obtenir une vap qui vous convient parfaitement.



Ses résistances

Les anciennes résistances Nautilus seront compatibles sur le 2S :

  • BVC 1.6 ohms, entre 7 et 12 W
  • BVC 1.8 ohms entre 10 et 14 W
  • BVC 0.7 ohms entre 18 et 23 W
  • BVC nic salt 1.8 ohms entre 10 et 12 W (prévu pour les sel de nicotine)
  • BVC 0.4 ohms entre 23 et 28 W (c’est la nouvelle résistance du Nautilus 2S)
Voilà à quoi ressemble les résistances

Vous trouverez dans la boite d’origine une résistance Nautilus BVC 1.8 ohms qui sera déjà monté dessus et une nouvelle résistance BVC 0.4 ohms.

Sur ces différentes résistances je vous conseilles d’utiliser du liquide en 50/50 PG/VG, sauf la nouvelle résistance BVC 0.4 ou vous pourrez monter en 30/70. Et surtout bien respecter les puissances données pour préserver vos résistances au maximum.


Comment changer la résistance

Une fois que votre résistance à un goût de brûlé, qu’elle « glougloutte », ou que vous avez des fuites, vous avez besoin de la changer… rien de très compliqué.

Dévissez la partie du haut et tenant la bague d’airflow. Puis décrochez le pyrex en faisant bien attention à ne pas le casser. Une fois cela fait, vous n’avez plus qu’à dévisser l’ancienne résistance pour remettre la nouvelle.

PS : n’oublier pas d’imbiber préalablement votre nouvelle résistance pour éviter de la brûler à la première barre.



Le nouveau système de remplissage

C’est là son détail qui lui fait gagner des points. Plus de remplissage par le bas, finis les prises de tête !

Dévissez la partie du haut (là ou le driptip est enfoncé). Poussez la parti que vous venez de dévisser là où la flèche le montre. Vous trouverez alors l’orifice pour remplir votre réservoir, et le tour est joué !



Mon avis

Dans l’ensemble, c’est un Nautilus comme les autres. Un très bon tirage serré qui délivre de très bonne saveur. Ce qui me ferais vous le conseiller est vraiment son nouveau système de remplissage qui facilite la vie.

Hormis ça, pas de réelles avancées. La vap indirect de qualité qu’on connait des Nautilus, et des résistances de qualitée. Les saveurs sont les et les fuites inexistantes.


Pour qui ?

Un ato facile, avec un tirage qui se rapproche de clope, je le conseillerais particulièrement à des « débutant » dans la vap. C’est exactement ce qu’il faut pour arrêter de fumer.

Mais si vous êtes un vapoteur « avancé » il pourrait aussi vous plaire, pour un petit set up tranquille, en inhalation indirect pour aller boire un verre en terrasse et éviter d’embêter les personnes autour de vous, ou même pour éviter de créer votre salon en aquarium géant quand vous regardez la télé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *